Prix de la Licorne

Le Prix de la Licorne est une reconnaissance du mérite attribuée pour la réussite d’œuvre en série et dont l’attribution est concertée et collégiale. En ce sens elle est innovante et unique en son genre : elle constitue une véritable reconnaissance des lauréats par leurs paires. Trois niveaux sont prévus : une médaille bronze, une argent et une or. Ces distinctions sont attribuées pour des œuvres individuelles, mais peuvent aussi l’être pour des œuvre collectives : la Photographic Academy of Atlantic encourage d’ailleurs la réussite des projets partagés. Le Prix de la Licorne a pour vocation de valoriser les réussites individuelles ou collectives dont la qualité, mais aussi le succès, nourrissent le rayonnement de la Photographic Academy of Atlantic ; des réussites qui stimulent ainsi la motivation de chacun à se dépasser dans le monde de l’art.

Les lauréats 2017

  • Or en collectif : « l’eau des Pyrénées », collectif PyRAWnéen
  • Or en individuel : non attribuée au profit du collectif
  • Argent en individuel : « Nightscapes », Renaud Danquigny
  • Bronze en individuel : « Le Cygne Noir », Liliane Gordien

>>> voir le palmarès 2017

Les lauréats 2018

  • Or en individuel : « Panthera Léo Léo & Saintes Noir & Blanc », Wolfgang Autexier
  • Argent en individuel : « Château de Thérac », Eric Gendron
  • Bronze en individuel : « brumes matinales », Patrick Emerit

>>> voir le palmarès 2018

Les lauréats 2019

  • Or en collectif : « le deuil de Saint-Louis », Urbex Légale Saint-Louis ( Béatrice Cabaret, Dominique Hemmer, Eric Gendron, Jacques Moreau, Wolfgang Autexier & Bruno Rougeon)
  • Or en individuel : « Spiritualiter Nudus », Wolfgang Autexier
  • Argent : non attribuée au profit de l’or en collectif
  • Bronze en individuel : « retours des légions romaines », Eric Gendron

>>> voir le palmarès 2019

Processus d’attribution

Le Prix de la Licorne est attribué chaque année à l’issu d’un long processus concentratif. Dans un premier temps, l’ensemble des membres de la Photographic Academy of Atlantic sont associés à l’élaboration de la liste des nominés. Il s’agit d’une liste d’œuvres éligibles. Chaque membre peut apporter des propositions en justifiant au préalable le caractère méritant que chaque œuvre proposée (analyse critique, pedigree de l’œuvre, palmarès de l’auteur…). Cette liste enrichie est débattue collectivement, puis en dernier recours approuvée par le collectif. Un comité technique est ensuite chargé d’élaborer une évaluation de chaque œuvre listée au regard des critères de la Photographic Academy of Atlantic. Cette évaluation préalable est elle aussi soumise à l’approbation par le collectif. En dernier lieux, un grand jury peut être formé pour arbitrer entre des nominations aux qualités trop difficiles à départager. Ainsi, le Prix de la Licorne constitue une reconnaissance collective indiscutable dont l’attribution est un choix partagé.

Critères d’attributions

Ne sont éligibles au Prix de la Licorne que des séries d’auteur, produite par des membres de la Photographic Academy of Atlantic ou d’une structure partenaire conventionnée dans le cadre d’une action culturelle commune (Académie Photographique de France, Serial Photographer,…). Les nominés doivent également être signataires de la charte déontologique de l’Académie Photographique de France. Pour chaque année, le collectif retient trois lauréats pour des faits de réussites artistiques photographiques personnelles ou collectives en vue de l’attribution d’une licorne d’or, d’une argent et d’une bronze. Le choix est fait préférentiellement sur la production de l’année écoulée précédemment à l’année d’attribution, à défaut sur la production récente. La licorne d’or est réservée aux réussites très qualitatives, voir exceptionnelles, dont le succès ou le retentissement est être fort. Elle pourra aussi valoriser les réussites en collectif lorsque celles-cies sont un exemple de qualité, de cohérence globale et de cohésion. Les licornes d’argent et de bronze sont destinées à valoriser des réussites qualitatives individuelles ou collectives.